International: Lueur d’espoir, coronavirus: ils ont trouvé un anticorps contre COVID-19

Ils, ce sont des scientifiques de l’université Erasmus de Rotterdam et de l’université d’Utrecht, chapeauté par le professeur Franck Grosveld, qui prétendent avoir découvert un anticorps contre le coronavirus, le Covid 19.

Selon le professeur de biologie cellulaire, Frank Grosveld âgé de 71 ans, l’anticorps permettrait non seulement de détecter plus facilement le Covid-19, mais il empêcherait le virus de pouvoir infecter, et donc de contaminer. Selon le professeur d’université, cette détection par anticorps peut aider efficacement à lutter et combattre le Coronavirus.

Après cette importante découverte communiquée par le professeur Frank Grosveld dans le magazine indépendant ERASMUS MAGAZINE, de l’Université de Rotterdam en Nouvelle Zélande, les spécialistes essaient maintenant de contacter des laboratoires pharmaceutiques à l’effet d’arriver très rapidement à produire en masse, un médicament qui reprendrait comme base médicamenteuse, cet anticorps découvert.

Ce sera certainement le premier anticorps qui déjà, pourra bloquer l’infection en attendant l’éventualité d’un vaccin qui reste à trouver et pour lequel une bataille des laboratoires pharmaceutiques mondiaux est en cours depuis l’annonce de la maladie à coronavirus, Covid 19.

Et, il y a de fortes chances que ce premier médicament, une fois conçu et produit, devienne le tout premier à lutter efficacement contre le coronavirus et à être distribué sur le marché partout dans le monde entier où la propagation se fait à une allure vertigineuse avec maintenant tous les continents touchés par la pandémie. Le médicament à coronavirus, pourrait ainsi stopper l’infection contractée par un patient et augmenter ses chances de guérison.

Cependant le médicament, avant d’être mis sur le marché, doit nécessairement subir des tests en laboratoire et même être testé sur les humains .

L’anticorps découvert n’a à ce jour pas encore été testé sur les humains. Avant que cela n’arrive dans quelques mois, la publication de l’article des chercheurs qui ont découvert l’anticorps capable de détecter la contamination à coronavirus, est toujours en cours de révision par les pairs professeur Franck Grosveld, avant que le principal journal, NATURE le publie. Sa publication dans ce journal vaux sésame pour la mise sur le marché du médicament qui le porterait comme principe médical.

De plus cette découverte reste encore à être approuvée par les pairs, chercheurs, des autres différentes grandes instances de recherche avant d’être autorisés à être testée en situation réelle sur des humains.

En attendant, bien qu’étant une source inouïe d’espoir pour les milliers de contaminés ou non et, pour le monde, toutes ces étapes, prendront encore quelques mois pour aboutir à la mise sur le marché d’un médicament pour le bonheur de toutes les populations.

Kaba Mohamed Lamine