RDC : Pas de fumée blanche pour le remplacement de Corneille Nangaa à la CENI: un fair-play serait-il du Cardinal Ambongo ?

Hier soir 10 juin, à l’Assemblée Nationale, des sources sûres nous renseignent qu’une délégation des leaders religieux s’est rendue pour y déposer les conclusions de leurs travaux.

Alors que, dans un communiqué rendu public ce jour, l’archevêque de Kinshasa et le président de l’EEC, affirment que, après échanges et évaluation, il n’a pas été possible de dégager un consensus sur une personne qui représente les valeurs auxquelles tiennent les confessions religieuses.

Cependant, une autre source proche du dossier affirme que la déclaration du Cardinal Ambongo tient du fait que le candidat qui avait ses faveurs et qui se trouve être son neveu a été recalé, causant ainsi le courroux du prélat qui a quitté les travaux en claquant la porte.

Le bureau de la Chambre basse du Parlement que nous avons contacté pour en savoir un peu plus sur ce dossier n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet mais selon toute vraisemblance le communiqué du Cardinal résulte du fait qu’il a été mis en minorité par ses homologues.

Dossier à suivre….