RDC : Programme d’urgence du Chef de l’État, un procès de la honte ?

C’était un certain samedi 2 mars à Kinshasa que, le Chef de l’État congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, avait dévoilé, son programme d’urgence pour les 100 premiers jours de son mandat. D’un coût estimé à quelques 300 millions de dollars, il comporte plusieurs volets notamment la réhabilitation d’infrastructures socio économiques, la sécurité et aussi des mesures de décrispation. Très attendu pour ses premiers pas.

Aujourd’hui, ce programme de 100 jours a conduit le directeur de cabinet et partenaire direct du président de la république dans l’affaire de construction des maisons préfabriquées et le responsable l’entreprise à pied d’œuvre, Samibo Congo Sarl, Jammal en prison. Et s’en suive une audience en chambre foraine à la prison centrale de Makala.

À cet effet, à la 4ème séance d’audience, le ministre public et les avocats de la République n’arrivent toujours pas à prouver le détournement des deniers publics dont vital kamereh se serait rendu coupable.

Les avocats de la République ont afin admis qu’ils n’ont des pièces pour prouver la culpabilité du directeur de cabinet du chef de l’état comme ce dernier, ne cesse de le réclamer dans chaque audience pièce contre pièce.

Le ministère public et les avocats de la République sont incapables de prouver jusqu’à ce jour, ce fameux détournement. Les Congolais qui suivent de plus près ce procès, comme si, c’était dans « film d’action ou la série de la Casa de Papel », ou procès de la honte téléguidé par une main politique où sont désormais bien fixer que si vital kamereh sera condamné à l’issu de ce grand de ce procès cela est dû à un grand règlement de compte, à un procès purement politique ou Udps décide de trahir Unc, son colistier, son allié politique de taille. Pour ceux qui ne le savent pas, la trahison fait partie de la politique.

Irons nous loin pour dire que, Udps ne pas à son premier épisode de trahison, à Genève, dans la coalition Lamuka, avait trahir les engagements et accords signés.

Aujourd’hui dans la coalition avec FCC et Joseph Kabila. Pourrons-nous estimer que cela est une trahison des accords de Nairobi conclus avec son allié Vital Kamerhe? Ou c’est la façon d’être de l’Udps? A qui profitera la condamnation de Vital Kamerhe ? Ou l’Udps est inconstant dans tous ses engagements?

Qui est le vrai ‘
auteur de tous ces désordres dans le dossier impliquant le détournement de deniers publics dans le programme de 100 jours.

Vital Kamerhe serait un innocent de cette affaire ? Que Dieu ouvert les peuples Congolais à découvrir le véritable auteur de la megestion des deniers publics à travers ce procès, c’est-à-dire, l’auteur de l’inflation monnaitaire de notre pays.

Dans une synthèse de Romain David KAUZ