RDC: La bavure policière à Kinshasa vient de faire une nouvelle victime.

C’était aux alentours de 18h, heure de Kinshasa du mardi 16 juin, qu’une balle perdue a stoppé la vie de Gaëlle Nocha Nkiere, une jeune charmante compatriote congolaise. Balle destinée à un Kuluna, poursuivi par un policier qui n’a mesuré l’étendue de son geste au milieu d’une foule compacte et dense.

Lorsqu’on ne meurt pas de faim, de covid-19, on meurt de la voyoucratie policière. La mort de cette demoiselle a créé une onde de choc terrible et le policier en question a été sécurisé, sinon il aurait été lynché par la population qui a vécu cette tragédie.

Le policier s’est servi de son arme de guerre à l’occurrence une Kalachnikov (AK-47)dans le quartier comme celui de Matongé dans la commune de Kalamu.

Le peuple congolais n’est plus en sécurité nullement dans son pays.

Romain David KAUZ